13 mars 2004 - Cortaillod

Assemblée des délégués du 13 mars 2004, à Cortaillod

par Violette Diserens-Binggeli.

Ciel couvert, temps brumeux : la grasse matinée me tend les bras... Faisant fi de cet appel à la paresse, je me lève et rejoins notre équipe de gais lurons en partance pour le local de la Société Aquariophile de Neuchâtel et environs (SANE), à Cortaillod, où se tient la réunion des délégués de l'ARCAT.

Bien m'en a pris! Cette journée fut une fois encore riche et fructueuse.

Le matin, la séance s'organise et nous décidons de relancer la commission d'élevage et de mettre en place une commission d'éthique.

Il n'y a pas que du travail lors de ces réunions! Après un bon repas dans un restaurant régional, nous avons participé à 3 ateliers interactifs concernant la construction d'aquariums en verre collé:

1. COUPE ET PERÇAGE

Pierre-Alain Leresche nous a initiés aux secrets de la coupe et du perçage du verre. Le voir faire et l'entendre était un plaisir. Il enduisait d'abord de pétrole l'emplacement de la ligne de coupe, puis d'un geste précis mais très ferme, il traçait cette ligne à l'aide d'une roulette spéciale munie d'un ‘diamant'. Et là, tout à son affaire, il nous disait : "Ecoutez chanter le verre". C'était magique ! Le trait terminé, il poussait un crayon sous le bord du verre, juste sous la fin de la ligne et d'une pression des pouces, de chaque côté de cette dernière, séparait le verre en deux, sans une bavure, sans un éclat...
Pour la coupe, pensez à recouvrir votre plan de travail avec de la moquette afin de protéger le verre.
Il nous a ensuite montré comment percer le verre et donné quelques bons trucs. Il nous a indiqué quel matériel acheter et où nous le procurer. Nous sommes prêts! Qui a un bac à monter?

ad_130304_3 ad_130304_4
Les participants écoutent attentivement les explications de Pierre-Alain à propos de la découpe du verre...
Puis viennent les travaux pratiques. Tout le monde essaie de répéter les gestes de l'expert! Ce n'est pas forcément évident...
ad_130304_5 Même notre présidente s'essaie à la découpe du verre! Elle cherche en plus la difficulté avec des découpes arrondies... Avec succès!
ad_130304_1 ad_130304_2
Enfin c'est la démonstration impressionante du perçage du verre! Pierre-Alain commençe par des trous relativement modestes... Pour terminer par un trou plus conséquent de 40 mm!
Merci Pierre-Alain pour tes précieux conseils.

 

2. COLLAGE

Thierry de Coulon nous a aussi donné de ‘bons trucs' pour un collage de bac efficace. On pose d'abord le fond du bac en construction bien à plat sur le plan de travail. On dresse ensuite les côtés à 1 mm du fond pour le verre peu épais, un peu plus dans le cas contraire. Cette façon de faire garantit l'élasticité à la silicone. Si on place les côtés sur le fond, l'eau exerce une pression ‘cisaillante' sur la silicone. Deux écoles sont acceptées pour la jonction des côtés entre eux: l'un contre l'autre ou angle contre angle. L'essentiel est de les maintenir verticaux. Papier collant, pinces, équerres, tout est bon! On met alors la silicone. C'est tout un art, dextérité et précision sont de mise, Thierry est passé maître en la matière! La couche superficielle de la silicone sèche très vite mais il est bon d'attendre quelques heures avant de manipuler le bac.

 

ad_130304_6 ad_130304_7
Thierry, de son côté, dégraisse les plaques de verre qu'il va assembler... Puis les assemble précisément à l'aide de pinces en forme d'équerre...
ad_130304_8 Avant de remplir les interstices avec de la silicone et former ainsi des joints bien élastiques. Merci aussi Thierry pour tes explications.

 

3. AQUARIUM SPÉCIFIQUE

Jacques Bovet nous a montré la conception et expliqué le fonctionnement d'un aquarium très spécifiquement conçu pour réussir la reproduction des Paracheirodon innesi...

 

Texte: Violette Diserens-Binggeli
Photos: Christian Bochud

 

Merci à Violette Diserens-Binggeli pour sa participation active à l'enrichissement de notre site...

 
Conférences
Contact
Visites
Aujourd'hui42
Hier41
Cette semaine42
Ce mois578
Tous53344