Présentation

Lors de l'Assemblée des Délégués du 14 février 2004 à Estavayer, une Commission d'éthique à été créée. Son but principal est celui de rédiger puis mettre à jour la Charte de l'association.

La commission tâchera d'informer les membres sur les règlementations régissant l'aquariophilie ou la terrariophilie et sur l'impact de ces pratiques envers l'environnement.

La création de cette commission est une des réponses possibles aux pressions de plus en plus importantes sur les aquariophiles et les terrariophiles. En effet, le racourci est trop souvent fait (voir certains articles de journaux, émissions de télévision, etc.) entre les menaces de disparition des espèces qui intéressent les terrariophiles/aquariophiles et l'exercice de la terrariophilie et/ou de l'aquariophilie.

La volonté de la commission d'éthique est d'inciter les membres à observer des principes éthiques (balayer déjà devant notre porte) et de mieux expliquer l'impact de nos passions  sur l'environnement dans un contexte global (remettre l'église au milieu du village) qui est, il faut bien le dire, celui d'une destruction massive des biotopes par d'autres activités humaines (surpêche, pollution des eaux, etc). 

Le travail de la commission est également un moyen de lutte contre certaines pratiques aquariophiles ou terrariophiles non adaptées : maintenance des espèces dans de mauvaises conditions, trafics d'espèces protégées, sélection par reproduction des caractères génétiques "aberrants", hybridation, mise en liberté sauvage, etc.

La commission essaiera également d'informer et de prendre position pour tout ce qui concerne les manipulations génétiques.

Personnes de référence : Jacques Bovet et Christophe Sertori

 
Conférences
Contact
Visites
Aujourd'hui42
Hier41
Cette semaine42
Ce mois578
Tous53344